Petits secrets et femmes de chambre

          «J’en peux plus là… La démagogie de droite ou de gauche, du haut ou d’en bas… Ils nous prennent vraiment pour des cons !»

Au tour de M. Révérante, commercial fort  sympathique dans les camions frigorifiques, de réagir à la une de Libération qui sent la dure investigation et le désintéressement commercial:

«Le plan anti-Hollande de l’Elysée»

1) Lui déboiter l'épaule

Cela fait quelques mois qu’il me répète son agacement devant les titres de journaux et ce qu’il voit aux infos. Depuis l’affaire Strauss-Kahn surtout, il est excédé le brave homme ! Il se fout bien de savoir ce qui s’est réellement passé entre la queue du directeur du FMI et les orifices de la femme de chambre, ça le dépasse… Juste qu’il n’en pouvait plus du feuilleton de l’été en plusieurs épisodes:

Le sperme de DSK, l’est-il à lui ne l’est-il pas ? – L’a-t-elle avalé ou craché ? – Prison ou caution ? – Procès ou acquittement ? – Nafissatou complotiste ? Bannon opportuniste ? – Dominique violeur sali à jamais ou saint économiste au cul propret ?

C’était bien un des seuls à s’en foutre M. Revérante… Dès le lendemain du scoop New-yorkais, ça remuait dans mon hôtel ! Les femmes de chambre surtout, toutes Africaines et toutes pro-Dominique:

«C’est une pute ! Y’en a plein des femmes de chambre comme ça, y’en a même ici !», ou encore «Il ne peut pas avoir fait ça, sa femme est trop belle !», ou bien encore «C’est un complot de Sarkozy, elle l’a piégé pour de l’argent cette pute !».

Qu'est c'qu'elle est belle ma femme !

Une chose de sure, les attaques les plus virulentes et les avis les plus tranchés et élégants que j’ai pu entendre concernant Mme Diallo étaient émis par des femmes de chambre. Les clients, je n’ai entendu que des hommes sur le sujet, se contentaient de déconner, de lancer aux principales intéressées qu’ils ne commanderaient plus leur petit déjeuner en chambre ou n’ouvriraient plus en peignoir… Franches rigolades ou rires un peu gênés venant tantôt d’un coté, tantôt de l’autre…

Un petit extra Monsieur ?

C’est que tout ce petit monde prend ses habitudes à force de se voir plusieurs fois par semaine. On se trouve des affinités, des attirances physiques émergent… Les femmes de chambre, en bonnes nounous dévouées, ont toutes un ou plusieurs chouchous parmi les clients et ces derniers, quand ils se laissent aller, peuvent aussi démontrer un certain attachement à l’une ou l’autre par de petites phrases flatteuses et même quelques yeux doux ! Certain que les plus concupiscents n’auraient rien contre un forfait spécial massage with happy hand ou inside job.

Mais pas de ça chez nous ! Nous sommes un établissement convenable par lequel à peine une petite vingtaine de filles de joie font un détour sur toute l’année…  C’est pas le Carlton de Lille ici ! Nos clients ne mangent pas de ce pain là et de toute manière, je suis tenu au secret professionnel.

Dieu, que je m’emmerde…

Publicités

~ par vaillantveilleur sur 25 novembre 2011.

2 Réponses to “Petits secrets et femmes de chambre”

  1. SVH mieux que Sciences et Vie Junior!

    Bon courage à toi vaillant veilleur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :