La bonne blague !

«Y’a une masseuse qui va venir me voir un peu plus tard !

– Vous faites bien de me le dire, sinon, j’aurai cru qu’elle venait pour moi !»

J'vais t'en foutre des massages !

          Seulement la troisième et déjà dernière nuit de la semaine mais je ne pète plus du tout le feu. Je réponds comme je peux avec un semblant de répartie et un léger sourire à cette blague déjà entendue mille fois avant que le client solitaire ne s’engouffre dans l’ascenseur. Cette fois-ci, pourtant, l’original plaisantin est affublé de deux comparses, dont un, également très rigolo, puisqu’il a immédiatement relancé la boutade d’un « On appelle çà un DSK !». Désarçonné par l’absence de rire de ses deux collègues et ma  moue désappointée, il s’est senti obligé de répéter, « On appelle çà un DSK !», un poil lourd… Je pardonne néanmoins volontiers à ce joyeux trio de commerciaux provinciaux, il approchent de la retraite. Souvent accompagnés par deux ou trois autres gais lurons, la seule chose dont je sois sur à leur sujet, c’est qu’ils rentrent toujours les joues bien rouges et l’œil brillant : complètement rôtis !

Mes clients sont excellents !

          Ce n’est pas moi qui vais blâmer cette fine équipe ! Ils ont bien raison de se gaver aux bonnes tables du coin sur les dernières notes de frais de leur carrière. Reste à savoir s’ils se la collent autant au déjeuner pour mieux digérer les négociations et réunions de l’après-midi. Sont-ils aussi drôles avec leurs secrétaires, leurs clients et leurs autres collaborateurs ?
Il y a quelques mois, un des larrons, sûrement le même, avait déconné sur la possibilité que je me sois trompé de clé :  «Hé hé ! J’espère que c’est la bonne, si je tombe sur une jolie brune dans une autre chambre, vous imaginez ?! Hé hé !». Certainement la blague la plus récurrente pour un veilleur de nuit, «Hé hé !», en effet.

          La meilleure reste la fois ou cette même clique, après une excursion plus tardive qu’à l’habitude, a voulu me laisser le plus aviné d’entre eux à la réception : «Il n’a qu’à dormir devant l’entrée, il fera le chien de garde !».

Le clebs veut son digeo !

          Je vous rassure, j’ai également des clients authentiquement drôles et dotés d’esprit, malheureusement, j’ai beaucoup de difficulté à retenir les bonnes blagues, la preuve :

Une belle Italienne se présente au milieu de la nuit à la réception de l’hôtel. Vaillant Veilleur lui demande alors :

 » Vous avez réservé ? Puis-je avoir votre nom s’il vous-plaît ?

– Mara Carfagna !

– Pouvez-vous me l’épeler ?

– Maaaaa ! Toi aussi tou me plé boucou « 

Merci, bonsoir !

"Ciao Vaillanto !" : Madame Carfagna a adoré son séjour

Publicités

~ par vaillantveilleur sur 29 février 2012.

2 Réponses to “La bonne blague !”

  1. Et du coup tu te l’es faite, la macaroni?

  2. Voici le pédigrée de la tigresse : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/mara-carfagna-l-ex-pin-up-et-44681

    Malheureusement, mon hôtel n’est pas assez luxueux pour qu’elle y foute ses jolies petons, sinon, j’aurai dignement tenté de rivaliser avec ce bon vieux retraité de Berlusconi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :