Révélations retentissantes !

          « Bonsoir Monsieur, excusez-moi, j’ai un petit souci… Je viens de craquer mon pantalon au niveau de l’entrejambe, je me demandais si vous n’auriez pas une agrafeuse ? »

          Entrée fracassante et déterminée d’un bonhomme bien bâti d’environ cinquante ans, attifé d’ un costard très moyen avec un gros trou au niveau des couilles. Je lui file l’agrafeuse tant désirée en me marrant. Il me demande où sont les toilettes, mais vu qu’elles se trouvent au sous-sol et qu’on évite d’y envoyer les non clients, je le guide vers le petit salon jouxtant la réception en lui demandant, toujours rigolard et pour la forme, puisque cela semble évident, s’il habite loin. Il commence à me répondre qu’il a vécu dans un appartement dans le coin, qu’il a également possédé quelques studios sur Paris. Sa tête me dit quelque-chose, je suis certain que ce type est déjà passé par ici…

Votre tête me dit quelque-chose…

         Le temps que la mémoire me revienne, le voila qui ressort et me confirme avec panache ce souvenir tout juste remémoré :  » Ah bah oui, ça les étonne souvent les gens, vu comme je suis bien habillé, que je sois à la rue ! « . En effet, ça m’avait surpris lors de son premier passage il y a bien un an ou deux, je lui avais indiqué les toilettes et nous avions bavardé cinq minutes avant qu’il ne s’éclipse car j’avais beaucoup de clients. Aujourd’hui Dimanche, l’hôtel est quasiment vide et l’invité surprise se pose tranquillement au comptoir pour regarder les journaux et tailler la bavette.

       Il est crevé et un poil alcoolisé ce qui rend parfois son élocution difficile. Nous devisons cependant avec entrain sur les élections toutes fraîches, le nouveau Président de la République mais surtout, sur l’ancien. Il est très intéressé par mon avis sur l’action des différents gouvernements de l’ère Sarkozy.

          « Tu sais, quand j’ai rencontré Nicolas à la Mairie de Neuilly, rien qu’à sa poigne,  j’ai tout de suite compris que le mec avait la hargne ! »

Check ça Barack !

           Je me disais bien aussi, un intime du Président sortant… Il veut faire un peu de Wikipédia pour voir qui étaient les derniers préfets de police de Paris et vérifier le pédigrée de certains hommes politiques… Il note quelques infos sur un bout de papier : âge, études, carrière pro et politique. Tout ceci est assez ludique mais je n’apprends malheureusement pas grand chose ayant pour habitude de me renseigner par des canaux bien plus factuels et documentés. Heureusement, mon clochard à bouton de manchettes à un scoop, du très lourd… Après que j’aie remis en cause l’amateurisme de certains ministres récents et l’apparent professionnalisme de certains autres, il lâche la bombe :

          « Après tout, je peux te le dire, les deux remaniements de gouvernement, sous Sarkozy, c’est moi ! »

           Comme à chaque annonce hors du commun d’un client ou d’un invité mystère (dans le même genre, j’ai déjà eu un mec des services secrets qui avait une puce implantée derrière l’oreille et qui était très ami avec Rey Mysterio , ou bien encore, la fille cachée  et camée de Sylvester Stalone), surement par jeu et curiosité, je ne hausse ni sourcils ni épaules et relance d’un candide « Ah oui ?! ». Cette fois-ci, ma fibre psy m’a permis d’apprendre d’incroyables choses sur la marmite politicienne Française, notamment de ce dernier quinquennat, petit florilège :

  1. Outre les deux remaniements ministériels pour contrer l’influence de Guaino, c’est également mon nouveau copain qui a conseillé le Président sur sa politique extérieure durant cinq ans ! Je ne me suis pas gêné pour dire tout le mal que j’en pensais (retour dans l’OTAN, multiples guerres menées pour les intérêts US etc) mais il m’a répondu qu’on n’avait pas le choix car il fallait niquer Al-Qaïda. Il a un peu les boules tout de même de n’avoir pas réussi « à faire l’UNESCO car Chirac lui, l’avait fait ».

  1. Restons sur Jacques, il serait, en fait, très copain avec Nicolas, leur rivalité n’étant qu’un mythe destiné à vendre du papier.

  2. « Attali est un baltringue », j’ai malheureusement oublié de lui demander ce qu’il pensait de BHL.

  3. En tant qu’ancien légionnaire, il a fait des trucs pas clair mais il ne peut évidemment pas m’en dire plus.

  4. La passation du pouvoir Présidentiel s’effectue dans un grand salon de l’Elysée, derrière le bureau du Président mais apparemment, c’est hyper confidentiel.

Top secret

            J’omets volontairement les autres tuyaux de premier ordre, à savoir qu’il connait et a serré la pince à une bonne partie de tout ce beau monde politique. Après quasiment deux heures de discussion, ce cher « informateur », c’est ainsi qu’il m’a défini son métier, a quand même fini par aller aux chiottes pour se passer un coup de flotte sur la gueule. Je n’ai pas répondu à ses perches lancées concernant l’éventuelle possibilité de squatter une chambre vide pour quelques heures. Ça se fait apparemment pas mal, il a un pote veilleur à Châtelet qui le dépanne assez souvent. M’ayant remercié de nombreuses fois pour les infos glanées sur le web et ne voulant pas trop abuser de mon précieux temps, il s’en va en me lançant « À Dimanche prochain ! ».

           Il est pourtant revenu bien plus tôt que prévu avec de nouvelles révélations retentissantes !

À suivre…

Publicités

~ par vaillantveilleur sur 14 mai 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :