Obama a gagné ?

«  – Obama a gagné ?

– Heu… Je n’en sais rien…

– Non, je vous le dis, Obama a gagné !

– Ah…

– Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles ! »

Tu peux changer la déco chérie, on reste à la Maison Blanche !

          Voilà comment M. Plucha, un des nombreux commerciaux habitués, achève de me sortir du coltard en dévorant son petit déjeuner. Il est drôlement matinal aujourd’hui, il est à peine 6h30 et je termine difficilement d’installer le buffet… À croire qu’il a veillé toute la nuit ou qu’il s’est levé exprès pour s’enquérir du résultat de l’élection la plus populaire du monde Occidental. Il affiche un grand sourire et dégage un rayonnement et une confiance inhabituelle. Merde, incroyable, il est de bonne humeur ! D’habitude très discret et très peu charismatique, il tire toujours une gueule d’enterrement… Moi qui croyait bêtement que l’Obamania made in France n’était qu’une mode créée et destinée à mourir dans un même élan vide de sens politique, il y a cinq ans de ça ; j’ai presque envie de pleurer…

Yes We Can sell everything…

          Déjà, hier soir, Madame Foncerey m’a fait le coup en tachant de m’expliquer en quoi le suffrage US pouvait et allait changer beaucoup de choses, « sur les guerres notamment ». Je restais dubitatif et répondais poliment, appuyé par quelques sympathiques sarcasmes de son collègue Sudiste (de France), que, bien évidemment et « sur les guerres surtout », cette élection ne changerait rien. Qu’un Président Américain, peu importe qu’il soit Républicain ou Démocrate, qu’il promette ou non de ramener les GI’s au bercail, ce n’est jamais lui qui décide, au final, de la politique militaire pour son pays et ses zélés et pitoyables alliés, dont nous sommes, malheureusement…

Morts pour les States !

          C’est la fiesta aussi pour les femmes de chambre, solidarité ethnique oblige : « Il a écrit son histoire ! », « Vive Obama ! », « Il porte la souffrance du Monde sur ses épaules », « Tuer Ben Laden, déjà, il fallait le faire ! (sic) » etc…

Si elles savaient, les pauvres, que leur cher frère de couleur n’est que l’alibi Benetton des appétits Amerloques grandissants et de la nouvelle politique de colonisation de l’Afrique… Que sous cette gueule d’ange un peu benêt aux oreilles décollées se cache, au mieux, un triste pantin pré-fabriqué et opportuniste qui fait, très bien et avec le sourire, où on lui dit de faire ; au pire, un des plus dangereux idéologue fanatique abreuvé de la théorie pour le moins belliqueuse de son maître à penser Brzezinski.

Si elles savaient tout ceci, peut-être le verraient-elles d’un mauvais œil, le beau Barack (sa femme n’a jamais résorbé son strabisme), à moins que, je ne le crains, la propagande grossière pour l’American Way Of Life soit si efficace que tous les citoyens du mondemiséreux ou en passe de le devenir, n’aspirent plus qu’à parfaire leur soumission économique, politique et culturelle à la mondialisation forcée menée par l’Oncle Sam.

All in together now !

         Je ne sais pas s’il faut reconnaitre aux médias d’opinion une certaine virtuosité dans l’art du détournement d’attention ou si les moyens colossaux dont ils disposent les confèrent déjà vainqueurs bien en amont, mais, aujourd’hui, dans notre beau pays, la majorité semble plus concernée par les élections outre-Atlantique que par l’injuste et inutile austérité imposée par l’UE, le chômage grandissant ou les multiples scandales financiers et moraux impliquant nos dirigeants. Peut-être bien parce que ces derniers, justement, ne dirigent plus rien, ou bien peut-être car nous ne sommes plus qu’une province du grand empire décadent Américain. Peut-être car, comme l’a lucidement fait remarquer Marie-France Garaud dernièrement, nous ne possédons plus rien de ce qui fait une nation, tout simplement…

Publicités

~ par vaillantveilleur sur 7 novembre 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :